Prothèses mammaires – des seins trop petits

Alerte info : Communiqué du CEIME sur les prothèses mammaires de marque PIP

Définition :

Avoir une belle poitrine est un facteur important de la féminité, c’est pourquoi l’augmentation des seins grâce aux prothèses mammaires est une des interventions les plus pratiquées au monde.

Indication :

Cette opération concerne les seins trop petits mais aussi les seins asymétriques. Le désir personnel d’un volume plus important est très souvent un motif d’intervention, mais la plupart des chirurgiens refusent les demandes « exagérées » d’implants mammaires.
Le mieux reste de laisser le chirurgien calculer la forme et le volume idéal par rapport au thorax, même si la patiente peut, bien sûr, exprimer un souhait pour orienter la décision finale sur le volume.

Intervention

Sous anesthésie générale, l’opération dure moins d’une heure. Les petites cicatrices, presque invisibles sont soit sous les bras, soit sous les seins, soit au pourtour de l’aréole. Les prothèses en silicone sont remplies de gel de silicone ou de sérum physiologique et sont placé devant, ou derrière le muscle pectoral, en fonction de la décision du chirurgien au vu de l’anatomie de la patiente.

Suites opératoires

Les douleurs sont à prévoir si les prothèses sont derrière le muscle pectoral et dans ce cas, elles durent 8 jours environ. Il faut souvent porter un soutien gorge pendant 1 mois et éviter certains mouvements et certains sports.

Les 10 premiers jours, il vaut mieux dormir sur le dos et éviter les câlins sur les seins.

Résultats

Les résultats sont souvent superbes, mais il faut bien choisir. Les résultats définitifs sont jugés à 2 mois.

Trouvez votre practicien proche de chez vous en remplissant le formulaire ci-dessous

Voir les règles de confidentialité

Cliquez ici pour en savoir plus...


Copyright © 2013 Ceime | Mentions Légales